Tu t'assois sur le trottoir et respires un coup.
Une fois que ça va mieux, tu observes le jardin et y vois quelques déchets que tu décides de ramasser.
Tu te souviens que c'est ici que la fête a eu lieu.
Quelqu'un t'appelle, mais tu as les mains prises et ne peux décrocher.
Thomas sort de chez lui, et pousse un cris en te voyant.

"Putain, mec ! Tu m'as fait peur, qu'est ce qu'il t'es arrivé au visage ? T'as une de ces gueules.."

Tu jettes les déchets, vous rentrez à l'intérieur et tu lui racontes ta matinée.

"Mon pote je suis désolé, je ne sais pas ce qu'il t'es arrivé, c'était pas censé se finir comme ça...
Et le gars dehors, c'était mon petit frère.""


Ton téléphone sonne.

Répondre.
Ne pas décrocher.