Il semblerait que ça soit une chambre d'hôtel.
Un tableau penche au dessus d'un petit meuble.
Des objets gisent au sol, ainsi que deux vases brisés.
Les draps sont tachés de sang.
Tu remarques qu'il y a une chaise au bout du lit,
avec une corde enroulée autour du dossier.
En voyant ça, tu te frottes les poignets,
et y découvres des marques rouges encore un peu douloureuses.

Tu arrives à te lever et tu marches péniblement
jusqu'à une petite porte, qui, comme tu l'espérais, donne sur une salle de bain.
Tu sursautes en voyant ton visage abîmé et ton t-shirt couvert de sang.
Une sonnerie de téléphone raisonne dans la chambre,
ce qui intensifie ton mal de crâne.
Tu le cherches tant bien que mal, et finis par le trouver sous le lit.
Plusieurs appels manqués et quelques messages s'affichent.

Tu tentes de te rappeler de la veille.



Flashback: De la musique, des gens qui parlent et qui dansent. Des rires, un cris. Et de nouveau le noir total.


Tu sors de la chambre et comprends que tu es bel et bien dans un hotel.
Les gens te regardent étrangement dans le couloir,
le personnel chuchote dans ton dos.
Une fois dehors, le soleil t'éblouie, tu te sens perdu, complètement désorienté.

Chercher ses clés de voiture dans tes poches.
Prendre ton téléphone.