Jérôme Saint-Clair

Biographie

Jérôme Saint-Clair, artiste et créateur du collectif en France : Graffiti research lab.
Transposer l'esprit "opensource" dans le monde des arts de la rue.
Chacun de leur projet est documenté de manière très précise sur leur site, accompagné de vidéos et d'instructions détaillées pour inciter les gens à passer eux-même à la réalisation.

Jérôme Saint-Clair est un artiste et ingénieur français né en France en 1972.
Il exerce principalement avec les nouveaux médias depuis 2001.
On peut retrouver dans son travail : des oeuvres génératives, installations intéractives, librairies logicielles ainsi que des
objets ou installations sans lien ou peu avec les nouvelles technologies.
Ses travaux sont disponibles gratuitement sur le net puisqu'il soutient les initiaives open source et essaye de faire des liens
entre les différentes disciplines de l'art.

C'est donc en 2011 qu'il crée en france Graffiti reseach lab.
Il fait également partie du "Dead Minitel Orchestra" et enseigne actuellement du codage créatif à la New School, à Parsons Paris.

(En 2013, le Dead Minitel Orchestra (un projet du Graffiti Research Lab France) choisit d'explorer les nouvelles possibilités
offertes par cet outil voué au rebut.)
Le minitel accédera ainsi à une seconde vie sous forme d'instruments de musique expérimentale et d'outils graphiques/génératifs
destinés à des performances en live ou des installations artistiques.

Le Dead Minitel Orchestra est un projet d'Antoine Bonnet, Martin De Bie
et Jerome Saint-Clair pour le GRL France.

Le détail de ses différentes expositions, workshops, conférences et bibliographies dans le lien
ci-contre.CV

Suite à l'acte de vendalisme en septembre 2016 dans un apple store à dijon Jérôme Saint-Clair réitère l'expérience d'une manière complètement décalé.

Un article paraîtra le 27 octobre 2016 sur graphism.fr , rédigé par Geoffrey Dorne.