intermède
webradio

  • Cash ./content/1.projects/30.Florian Jimenez - Cash/Cash.mp3 Florian Jimenez Cash

    Depuis bébé ils sont programmés pour des questions de cash.

  • Dans la tête d'un schizophrène ./content/1.projects/29.Dans-la-tete-d-un-schizophrene/gaelle et vincent - Dans la tete d un schizophrene.mp3 Gaêlle et Vincent Dans la tête d'un schizophrène

    […]

  • Rotting souls ./content/1.projects/28.Sophie-Mayos --Rotting-souls/rotting souls.mp3 Sophie Mayos Rotting souls

    Dans ce projet, jai voulu raliser une rflexion sur lHumain. Mon but est, avec lenregistrement, de plonger celui qui lՎcoute dans une sorte de malaise, un tat de remise en question. Jai voulu aborder les sujets de la compassion mais aussi de lhumanit, du partage, de lide dՉme . Jai utilis des enregistrements de lencyclopdie de la parole, mais il y a galement une partie de ma propre voix enregistre et des enregistrements que jai ralis dans la rue ou des samples recueillis sur youtube. A travers le fracas du dpart, qui est ml la musique rcupre de la pice de Stravinsky, Le sacre du printemps que jai ralentie et modifie jai voulu crer une sorte dambiance un peu drangeante, au moins inattendue loreille de celui qui lՎcoute. Une sorte de contraste entre la musique rendue lectrique , qui ressemblerait presque des sirnes dalerte et le vacarme des travaux que javais enregistr dans la rue. Puis vient se rajouter lenregistrement de linterjection dun homme dans le mtro parisien, qui dans sa banalit , dgageait mes yeux, une certaine posie et surtout une force et une vrit que jai voulu retranscrire dans lenregistrement. En fait, la suite, dans lenregistrement on remarque quil sinstalle une sorte de dialogue entre plusieurs personnages fictifs, chacun jouant un rle bien particulier, et mon but tait dintgrer le spectateur dans ce dialogue, quil sorte de son rle de spectateur et quil devienne acteur part entire, et donc de replacer au centre de la pice, quil soit au coeur du questionnement. Lenregistrement se poursuit avec le we all love you recueilli sur lencyclopdie de la parole, puis dun enregistrement de ma voix. Je suis en train de lire un court fragment de texte que jai adapt la manire des pomes partition de Bernard Heidsieck en insistant sur le terme dՉme qui est le sujet central de la pice, toujours avec la voix modifie, presque dshumanise, comme la voix que lont entend au dbut de lenregistrement ( hello there ). Ce pome est doubl de son de cloches, qui je trouve donne une sorte de gravit la situation, une sorte lourdeur, comme si quelque chose pesait sur les paules de celui qui coute. Enfin la microfiction se termine par une sorte de brouhaha rapide et assez perant, qui est en fait un enregistrement dune scne de march en Inde que jai rcupr sur lEncyclopdie de la parole, en utilisant ce simple jai voulu tablir une sorte de dissonance avec le son des cloches, que celui qui lՎcume soit comme frapp par le changement de rythme et de puissance sonore. Je voulais que ce soit galement un scne de la vie de tous les jours, une scne banale et courante. Pour limage, jai ralis un montage sur photoshop, en superposant 3 photographies. Elles forment un ensemble assez nigmatique ou lon distingue deux silhouettes humaines sans rellement voir leur visages, mles un paysage flou, qui voque une certaine incertitude, un doute.

  • Corpus Percus ./content/1.projects/27.Mateo-Cebrian--Corpus-Percus/CorpusPercus-MateoCebrian2art.mp3 Mateo Cebrian Corpus Percus

    Tentative d’athmosphérisation d’un son prélevé dans la nature par sa distension, 3 min 19 s.

  • La ciudad de Cocodrilo ./content/1.projects/26.Naomi/La_ciudad_de_cocodrilo.mp3 Naomi Belot La ciudad de Cocodrilo

    Tentative d’athmosphérisation d’un son prélevé dans la nature par sa distension.

  • ACT3 ./content/1.projects/25.Levanthym-Kevin-Lenoir-Kevin-Depeshtwa--ACT3/Levanthym-Kevin-Lenoir-Kevin-Depeshtwa--ACT3.mp3 Levanthym (Valentin Lepoutre) + Kévin Lenoir + Kévin Depeshtwa ACT3

    La voiture démarre, c’est l’histoire d’un embouteillage qui se termine sur la plage.

  • J’ai peur ./content/1.projects/24.Alexandra-Julie-Morgane--J-ai-peur/j_ai_peur.mp3 Morgane Mager + Alexandra Amiel + Julie Astruc J’ai peur

    Ici, la peur est exprimée autrement que par le cri. Les rires nerveux, le rythme de la guitare qui s’accentue et qui ralentit nous font ressentir une ambiance angoissante en plus de la narration.

  • Dernière balle ./content/1.projects/23.Sophie/Dernière balle.mp3 Sophie Dernière balle

    Rencontre entre l'horreur et la magie, étonnant et émouvant, retracant un contexte historique et cinématographique de tout pays, de toutes époques.

  • BAssbaSSBASSbass ./content/1.projects/22.Johan/Johan-Viste -BAssbaSSBASSbass.mp3 Johan Viste BAssbaSSBASSbass

    Composition intrumentale crée à partir d'un seul et même riff de basse mélodique répété, ralenti, accéléré et superposé créant un tout autre morceau.

  • Spirale ./content/1.projects/21.Arnaud/son-13.mp3 Arnauds Spirale

    Dessin en deux dimensions du temps qui expriment sa temporalite. Cette spirale mesure une minute et quarante-cinq secondes et son image vous est propre.

  • SF Odyssey ./content/1.projects/20.Armelle-Wildticket/sf_odyssey.mp3 All Wildicket SF Odyssey

    De la musique de film au paysage sonore, SF Odyssey – hormis une evidente reference à 2001, l’odyssée de l'espace de Stanley Kubrik – évoque l’imaginaire du space opera, de la science fiction…

    Une tentative d'amener le spectateur a se créer une image mentale propre à sa culture de ce genre cinématographique si particulier.

  • Le couteau de peintre ./content/1.projects/19.Celia-Cesaro/le_couteau_de_peintre.mp3 Celia Cesaro Le couteau de peintre

    Son fabriqué à partir d'un outil appelé couteau de peintre, qui par son frottement sur une surface, peut rappeler un couteau qui est en train d'être aiguisé. Les « gong » sont réalisés avec une scie qui a servi comme instrument de musique, reproduisant un son similaire au gong. Ainsi, j'ai utilisé des outils qu’un plasticien utilise dans son atelier pour en faire des sons similaires à de vrais instruments et qui convoquent un autre environnement.

  • Bez dzwieku ./content/1.projects/18.Agata-Zamaria-Bertin-bez-dzwieku/bez_dzwieku.mp3 Agata Zamaria Bertin + Cynthia Barré Bez dzwieku

    Nous avons interrogé la notion d’individualisme au sein d’un groupe recherchant à mettre en avant les sons et les bruits corporels, normalement effacés, inaudibles. Recréant une communauté autour de l’action performative, nous captons les sons des différents jeux et interactions corporelles qui émergent quand on danse.

  • Spacetravel ./content/1.projects/17.Laura-Garzaro--Spacetravel/Laura-Garzaro--Spacetravel.mp3 Laura Garzaro Spacetravel

    Le voyage spacial, créé avec des sons divers mixés, pour essayer de ressentir l’apesanteur, la solitude et la monotonie du vide intersidéral. L'atmosphère est calme, lente mais saccadée par les différentes phases du voyage.

  • Sonar ./content/1.projects/16.Victor-Kryszak-Clement-Bosser--Sonar/Victor-Kryszak-Clement-Bosser--Sonar.mp3 Victor Kryszak + Clément Bosser Sonar

    Nous avons réalisé un enregistrement qui témoigne d'un trajet à pied de l'Avenue de la Résistance jusqu'à la rue Pasteur. A cet enregistrement est superposée la percussion d'une baguette de batterie sur divers objets urbains (gouttière, mur, fenêtre...) créant un rythme. Suite à l'écoute du morceau "Acronyme" d'Anne James Chaton nous avons choisi de dicter, d'énoncer les éléments typographiques (rues, magasins, marques au sol, signalisation...) ainsi que les repères métriques que l'on a croisé au rythme de la marche du trajet. Cette piste de trois minutes vise à créer un paysage sonore dans lequel nous sommes amenés à déambuler et à se construire une image mentale.

  • Sans-titre ./content/1.projects/15.Ulyssebgdu17-Alexis-Tondusson--Sans-titre/Ulyssebgdu17-Alexis-Tondusson--Sans-titre.mp3 Ulyssebgdu17 + Alexis Tondusson Sans-titre

    Tout un chacun entend bien jouir plus et mieux, au risque de s’abîmer dans la jouissance, tandis qu’augmente conséquemment l’offre d’émotions fortes. Société “anesthésiée” d’un côté, jouisseurs de l’autre. Nul doute que l’hédoniste, l’adepte de la “défonce” qui brûle sa vie par les deux bouts, ne devienne dans ce cadre une figure cardinale. Laquelle ? Celle du héros d’un quotidien dont l’objectif, dorénavant, est moins la survie matérielle qu’une souscription non bornée au principe de plaisir. Celle de l’individu hyperactif dressé contre l'analgésie comme l’apostat se dresse contre Dieu. C’est là que l’extrême, nouvelle préoccupation de vie, devient un critère majeur. A dire vrai, le critère le mieux marié à ce moment de la civilisation où l’existence, soucieuse de surmonter l’inertie ambiante, se change en course d’épreuves contre l’ennui. Réussir sa vie ? Autant dire l'extrémiser.

  • Underwater capital ./content/1.projects/14.Romuald-Lulla--Underwater-capital/Romuald-Lulla--Underwater-capital.mp3 Romuald + Lulla Underwater capital

    "En somme, j'ai vu de l'eau, du soleil, des nuages et des roches — je ne puis raconter autre chose — et j'ai pensé simplement, comme on pense quand le flot vous berce, vous engourdit et vous promène." Maupassant, Sur l'eau, 1888.

    D'abord l'envahissement et l'immersion - puis viennent les sensations. Des vibrations, des sons lointains, et parfois, des couleurs. Les rayons du soleil, aussi. La répétition du motif de l'eau, les variations de ses formes, un fondant de bleu.

  • L’après ./content/1.projects/13.Natacha-Dulieux--L-apres/Natacha-Dulieux--L-apres.mp3 Natacha Dulieux L’après

    Inconventionnelle description de l'habituelle fiction qu'est la mort. “L'ouïe resterait l'une des dernières choses qui fonctionnerait.” [Extrait de l'interview]

  • Voyage ./content/1.projects/12.Morgane-Golfier-Steven-Correia--Voyage/Morgane-Golfier-Steven-Correia--Voyage.mp3 Morgane Golfier + Steven Correia Voyage

    Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage. 31.

  • Ô ./content/1.projects/11.Marie-Husson--O/Marie-Husson--O.mp3 Marie Husson Ô

    Duo polyphonique. Paysage mental, lueur dorée et voix bleutées. Voix : Natcha Dulieu, Blandine Conturie

  • Il s’écoule… ./content/1.projects/10.Lola-Sarrabre-Aurore-Patrolin--Il-s-ecoule/Il-s-ecoule.mp3 Lola + Aurore Il s’écoule…

      Il s’écoule, s’infiltre, se faufile, s’égoutte puis avec toujours la même application déverse ses flots de plus en plus écrasants et commence par obstruer les pores, la trachée et les membranes, les submergeant, les noyant, les ramollissant, se répandant ensuite en exultant sa colère et ouvrant les artères de la Terre et des Hommes tout en vomissant sa fureur et enfin dans un dernier sursaut il finit par faire remonter calmement à la surface l’envoi, le putride, l’Homme – qu’il a soigneusement pris soin de tuer.

  • Paranoïa ./content/1.projects/9.Kattin-Lahargou-Noa-Capdeville--Paranoia/Kattin-Lahargou-Noa-Capdeville--Paranoia.mp3 Kattin Lahargou + Noa Capdeville Paranoïa

    Son basé sur un déménagement transformé en son d’horreur et paranoïaque. On a ajouté des musiques de film d’horreur et des commentaires audio de personnes qui parlent des scènes d’un film de massacre.

  • Clinamen ./content/1.projects/8.Blandine-Conturie--Clinamen/Blandine-Conturie--Clinamen.mp3 Blandine C. Clinamen

    Dans la physique épicurienne, le clinamen est un écart, une déviation (littéralement une déclinaison) spontanée des atomes par rapport à leur chute dans le vide, qui permet aux atomes de s'entrechoquer. Cette déviation est spatialement et temporellement indéterminée et aléatoire. Elle permet d'expliquer l'existence des corps et la liberté humaine dans un cadre matérialiste.

  • Le Silence ./content/1.projects/7.Arbelbide-Gaullier--Le-Silence/Arbelbide Gaullier silence.mp3 Arbelbide + Gaullier Le Silence

    « Le silence n’existe pas. » – John Cage

    (Nom masculin) Le silence est, dans son sens originel, l’état de la personne qui s’abstient de parler. Dans son sens actuellement le plus courant, c’est l’absence de bruit, c’est-à-dire de sons indésirables. Le silence absolu est l’absence de tout son audible. Or le silence total n’existe pas sur Terre. Et le silence relatif – le calme – se trouve dans des lieux de plus en plus rares. Cependant chacun a pu en faire l’expérience : dans un lieu à peu près silencieux, n’arrive-t-on pas à deviner un pas, un grincement du sol ou de la porte ? Mais on peine à faire la part de ces sons ténus : les a-t-on entendus, a-t-on extrapolés, les a-t-on inventés ? À travers cet audio, nous avons cherché à enregistrer une absence de bruit dans des lieux calmes, plus particulièrement des églises, pour illustrer le fait que le silence est plus ou moins un mythe...

  • Reconstruction d’intérieur ./content/1.projects/6.Estelle-Boisset--Reconstruction-d-interieur/Estelle-Boisset--Reconstruction-d-interieur.mp3 Estelle Boisset Reconstruction d’intérieur

    C'est un son qui se veut être le parcours d'une personne qui est rentrée chez elle, avec plusieurs actions, mais tout les sons ont eux été pris en extérieur.

  • La quatre cent quarante ./content/1.projects/5.Antoine-BROTO-et-Alice-STRUB--La-Quatre-Cent-Quarante/Antoine-BROTO-et-Alice-STRUB--La-Quatre-Cent-Quarante.mp3 Alice Strub + Antoine Broto La quatre cent quarante

    s(t)=0,2 x sin(2pi x 440)

  • Craquer ./content/1.projects/4.Amandine/Craquer.mp3 Amandine Craquer

    Selection d'extraits d'enregistrements d'environnements naturels (océan, oiseaux, ruisseau, …). Mixage de plusieurs extraits puis répétés en boucle.

  • Exploration spatiale ./content/1.projects/3.Gorka/decouverte_spacial.mp3 Gorka Arpajou Exploration spatiale

    Cette pièce sonore est créée à partir de samples de sons de l’univers enregistrés par les sondes de la NASA, mêlés à des samples de la série Star Trek. En raison du vide dans l’espace, on ne peut prélever des ondes sonores communes à nous tous. Ce sont en réalité des ondes électromagnétiques qui sont présentes dans l’espace puis assimilées à des ondes sonores. Entre fiction et réalité cette pièce est un voyage dans le vide de l’espace.

  • Smartphone ./content/1.projects/2.Kao-Zhicheng/01.mp3 Kao Zhicheng Smartphone

    Le son enregistré lors d'un appel de téléphone voudrait créer un espace "sans lieu" où nous nous trouvons dans un emplacement réel mais aussi autre de cette emplacement. Un coup d'appel de téléphone ne pourrais pas changer notre position physique où on se trouve actuellement mais il nous emporte dans espace qui existe mais sans lieu où on peut rencontrer notre interlocuteur qui se situe dans le même espace que nous, un lieu sans lieu.

  • Transformation ./content/1.projects/1.Marine/Enregistrement_eau.mp3 Marine Transformation

    Création d'un enregistrement sonore autour du thème de l'eau. Les sons enregistrés sont modifiés, transformés dans le but de créer une atmosphère apaisante et originale.

  • ||| Paused...